1) Couper un poulet en morceaux, le nettoyer. (Environ 1 kg 200).

Dans un plat creux, laisser macérer 10 min dans le jus de 2 citrons, puis l’égoutter.

Asperger un peu de vinaigre, ajouter du gros sel, 1 tête d’ail épluché sans le germe et coupé en petits morceaux au presse-ail, du poivre, 5 clous de girofle, du laurier, 2 petites branches de thym, un peu d’épices (curry, curcuma, gingembre, noix de muscade, cannelle, fenugrec, carvi, sarriette, persil, oignon en petits cubes…). Laisser macérer 30 min.

Prévoir :

1 oignon, 2 poivrons (rouge et vert), 1 boîte de tomates entières pelées, 2 tomates fraîches, 1 pot de beurre de cacahuète, des gros haricots verts très longs effilés en deux à mettre en début de cuisson car ils rendent de l’eau.

2) Cuisson

Dans une cocotte, chauffer à feu moyen, verser une nappe d’huile d’arachide (un peu). Quand c’est bien chaud faire revenir le poulet avec une cuillère en bois, de tous côtés.

Verser un peu d’eau dans le plat de macération pour arroser ensuite de temps en temps. Quand ça commence à crépiter, verser légèrement sur le rebord. Remuer, faire dorer les morceaux. Arroser.

Émincer l’oignon, émincer le poivron (auparavant le laver, l’essuyer, l’épépiner) en petits bouts, 1/2 rouge, 1/2 vert. Verser l’oignon et le poivron, laisser mijoter. Ajouter les tomates en boîte.

3) Dans une petite casserole verser un fond d’eau chaude (2 ou 3 cm). Diluer 2 ou 3 grosses cuillerées de pâte d’arachide pour obtenir un mélange onctueux. Tourner sur feu doux en crème jusqu’à obtention d’une purée, puis verser dans la cocotte. Remuer doucement avec une cuillère en bois. Ajouter le reste d’ail qui était dans le plat creux puis les tomates fraîches (lavées à l’eau chaude, épluchées, épépinées, coupées en gros morceaux. Laisser cuire à petit feu, couvrir, 1 h en tout. A la fin parsemer de persil haché (passé sous l’eau fraîche et coupé fin avec des ciseaux).

Servir avec un riz blanc.

 

Origine : Guyane/Suriname. Note : la recette vient d’Afrique.